Vous avez des questions ? Contactez-nous

Login


Register | Recover Password
 

La stabilisation de type gyroscopique

La stabilisation de type gyroscopique est de plus en plus populaire, voir essentielle…

 Le marché des stabilisateurs gyroscopiques est en pleine expansion, avec de nouvelles entreprises entrant dans le jeu.

 Trois produits sont disponibles par les manufacturiers suivants :

SEAKEEPER, QUICK et SMARTGYRO

Une bateau récent, je dirais depuis les années 2015 qui ne possède pas de stabilisateur de type gyroscopique va se re-vendre beaucoup moins bien que le bateau qui en possède un, surtout pour les bateaux de plus de 50 pieds.

C’est aujourd’hui un système essentiel pour neutraliser le roulis, les mouvements du bateau de gauche à droite qui provoque la nausée (le mal de coeur). L’efficacité de ces systèmes dépasse largement le 80% lorsque le bateau est à l’ancre ou à basse vitesse.

En général, l’option pour un bateau de moins de 60 pi, on parle d’une option de $50,000 à $70,000 USD. Ce système est disponible en option sur les bateaux des grands manufacturiers depuis 2010. Par exemple, un Azimut, un Ferretti, un Princess, un Sunseeker, un Riva, un Sanlorenzo se doivent d’être équipé d’un tel système.

À défaut, le bateau doit être équipé de la stabilisation avec des FINS mais avec l’option Zéro Speed, ce qui revient à une stabilisation à l’ancre.

 

Stabilisateur SEAKEEPER (image ci-haut)

 Les stabilisateurs gyroscopiques sont très demandés alors que les consommateurs découvrent la grande amélioration du confort qui vient avec l’élimination du mouvement de roulement (de gauche à droite) qui peut conduire au mal de mer. C’est un confort dans lequel les gens sont prêts à investir – les produits de Seakeeper vont de 15 900 $ pour le modèle Seakeeper 1 pour les bateaux aussi petits que 23 pieds à plus de 243 000 $ pour les bateaux de plus de 85 pieds, plus l’installation – et deux sociétés basées en Italie sont sorties avec leurs propres produits pour défier le leader du marché qu’est SEAKEEPER..

  

Deux stabilisateurs SEAKEEPER (images ci-haut)

 

Quick S.p.A. existe depuis plus de trois décennies et est surtout connu pour ses guindeaux, propulseurs et autres produits. Elle a présenté ses stabilisateurs MC2 en 2017. Smartgyro a été fondée en 2014 par un groupe d’ingénieurs qui avaient leurs propres idées sur la façon de produire un stabilisateur gyroscopique. La société a été rachetée par Yanmar en 2020 et a participé à son premier salon nautique en 2021.

Système de refroidissement sans eau.

« Les constructeurs de bateaux sont de plus en plus intéressés par la conception d’un bateau pouvant être équipé d’un stabilisateur car la demande est croissante », explique Paolo Berni, directeur général de Quick USA, dont les opérations aux États-Unis sont basées à Linthicum, dans le Maryland.

La société QUICK propose 16 stabilisateurs pour bateaux de 15 pieds à 100 pieds, avec 10 modèles de la série à courant alternatif et six nouvelles unités à courant continu destinées aux petits bateaux. Alors que les Seakeepers ont des genres de toupies (fly wheel) qui tournent dans le vide et sont refroidis à l’eau, la série MC2 de Quick a une toupie (fly wheel) qui tourne sur un axe horizontal et a des côtés verticaux fixes. La caractéristique la plus remarquable, cependant, est peut-être le système de refroidissement.

   

Deux images de stabilisateurs QUICK (ci-haut)

« Nous n’avons pas besoin d’un système de refroidissement par eau », déclare Berni. « Nous avons un système de refroidissement par air, ce qui est un gros avantage car vous n’avez pas besoin de percer votre bateau pour avoir une entrée d’eau nécessaire au refroidissement de l’unité. »

Le refroidissement par air réduit également la quantité d’entretien requis et réduit considérablement la corrosion potentielle dans un environnement salin ou saumâtre. Quick dit que son gyroscope atteint son plein régime en 25 minutes, mais la stabilisation commence à 80 % du régime maximum en moins de 20 minutes.

« Nous essayons d’expliquer au client la qualité de notre produit, sa fiabilité et le fait que nous avons été en mesure de fournir un système sophistiqué mais simple », explique Berni.

Les stabilisateurs QUICK peuvent être installés sur les bateaux existants, et les modèles plus petits nécessitent aussi peu que huit boulons pour l’installation. La société a commencé à travailler sur les produits en 2015 et a vendu sa première unité en 2017. La gamme initiale de sept gyroscopes alimentés en courant alternatif était destinée aux bateaux de 35 à 70 pieds. Les entreprises avec lesquelles Quick a travaillé incluent Invincible, Solas, Sunseeker et Pardo.

« Le système est conçu pour les bateaux à moteur : de pêche ou de plaisance », explique Berni. « Il s’agit de sélectionner l’unité appropriée pour votre bateau. »

À partir de cette année, il estime que la société a vendu environ 600 unités dans le monde et que les ventes ont été réparties uniformément sur toute la gamme de modèles.

Les nouveaux joueurs…

Alors que la technologie de vide de Seakeeper est exclusive et que le système de refroidissement par air MC2 de Quick la distingue, Smartgyro adopte une approche modulaire, faisant sa sphère et sa toupie d’inertie élaborer de sept composantes qui peuvent être démontés et remplacés selon les besoins pour les réparations ou la maintenance.

« Notre système est facile à installer, à entretenir et à utiliser », déclare Sander Gesink, directeur marketing de l’entreprise. « Si vous devez remplacer une certaine pièce, il est plus facile de démonter et de remplacer la pièce. »

Seakeeper et Smartgyro ont breveté leur technologie. Les produits Smartgyro sont refroidis à l’eau et la société, basée à La Spezia, en Italie, a deux modèles en production : le SG40 et le SG80. En septembre lors du Yachting Festival de Cannes, la société a lancé le SG20 pour les bateaux de 45 à 55 pieds. Ce produit fera ses débuts aux États-Unis à IBEX et FLIBS cet automne. Le modèle le plus populaire est le SG40 (pour les bateaux de 50 à 60 pieds), qui a été épuisé fin août.

Gesink affirme que les stabilisateurs gyroscopiques sont la dernière évolution technologique. « Si vous regardez le marché, nous disons que c’est l’une des six innovations du secteur », dit-il. « Vous avez d’abord eu les innovations pour faciliter les manœuvres d’amarrage, puis sont venus l’électronique de navigation, les moteurs à fiabilité reconnus (comme l’automobile), les hélices (les PODS), l’auto-amarrage et les gyroscopes. »

En raison de la conception et de l’assemblage modulaires, dit Gesink, les Smartgyros ont un avantage sur les installations dans les bateaux actuels et peut être installé ultérieurement sur un yacht tant qu’il y a suffisamment d’espace.

L’entreprise compte 15 employés et la société mère Yanmar dispose d’une équipe de conception interfonctionnelle issue de la société de moteurs et de la filiale Vetus pour l’ingénierie. « Lorsque vous vendez un gyroscope, vous avez besoin de la bonne pièce pour l’entretien », explique Gesink. « Yanmar et Vetus ont beaucoup de savoir-faire pour monter une entreprise, un savoir-faire juridique, un savoir-faire R.H.

Les entreprises qui ont commencé à travailler avec Smartgyro incluent Mangusta Yachts et Bluegame, qui fait partie de Sanlorenzo. Smartgyro étend son réseau de concessionnaires chaque mois. Fin août, la société a ajouté des sites en Irlande, en Chine et au Royaume-Uni, et a signé un accord avec Swan Global Service de Nautor.

Il est facile de comprendre pourquoi la demande mondiale de stabilisants est en croissance. « Les gyroscopes éliminent le roulement », dit Gesink. « Les gens veulent du confort, et ils sont prêts à payer pour cela. »

Les courtiers de chez Ita Yachts Canada sont là pour répondre a vos questions, alors n’hésitez pas, 514-521-1221.

Source : Les sites Webs de SEAKEEPER, QUICK GYRO, SMARTGYRO, TRADE ONLY TODAY

 

Print

No Comments Yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *